Urgences saturées, réduction des personnels soignants, baisse du nombre de lits…

Les hôpitaux publics sont mal en point, le déficit se creuse d’année en année.