La stimulation mentale peut ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer et même la démence.