Ces dernières années, les données notaient une forte diminution de la quantité moyenne de glace en arctique et en antarctique.