Mouches et cheval cohabitent, douloureusement, depuis fort longtemps.

Parasites internes, mouches ou ectoparasites piqueurs-suceurs de sang profitent du cheval.