L’activité motrice globale aide grandement au développement de la motricité fine.